Projet de L'Arche à Clermont-Ferrand

 Projet de L'Arche à Clermont-Ferrand

  «Vivre avec » les personnes ayant un handicap mental plutôt que « faire pour»

    Mec2018

Hommage à Jean Vanier

 

Jv

 

Le fondateur de l’Arche, Jean Vanier, nous a quittés le 07 mai dernier. Il laisse derrière lui une œuvre immense : 154 communautés et 21 projets répartis dans 35 pays sur les 5 continents, et réunissant
 10000 membres avec ou sans déficiences.

            Capable de conduire et de diriger un porte-avion, docteur en philosophie, tant aimé de ses étudiants qui suivaient son enseignement avec passion, Jean Vanier a tout quitté pour vivre dans une vieille bâtisse avec deux adultes porteurs de handicap mental. Les conditions de vie qui étaient les leurs dans l’hôpital psychiatrique qui les hébergeait, étaient à ses yeux insupportables et indignes.

            Prophète des temps modernes, Jean Vanier rejoint les plus grandes figures humanistes. Son message soutenu par une foi profonde est d’une importance immense pour l’humanité et pour nos sociétés : le cœur, le sourire, l’amitié des personnes en situation de handicap mental dont il disait qu’elles étaient les personnes les plus opprimées de la terre, nous révèlent que l’essentiel pour l’épanouissement de l’homme et son bonheur se trouve simplement dans les qualités du cœur. Leurs fragilités nous renvoient à nos propres fragilités, nous permettant ainsi de mieux les accepter.

            Il fallait l’entendre dire en s’adressant à une personne handicapée : « mais tu es beau, comme tu es beau »!

Jean Vanier

            Jean Vanier a porté à son plus haut niveau ce message et il a passé sa vie avec bonheur et joies, à se mettre au service  des plus fragiles parmi nous. Il nous a montré combien les fragilités peuvent-être une chance et participent à rendre nos sociétés plus humaines, moins normatives, plus accueillantes aux différences.

           A Clermont-Ferrand, l’association m’Arche en Chœur travaille depuis 4 ans à ouvrir une communauté de l’Arche dans notre métropole et à proposer à ces jeunes adultes handicapés « un vrai chez soi, sans être jamais seul ». Elle espère ouvrir un premier habitat en 2021 à Monanges et commence dès cette année, à vivre des activités quelques soirées par mois et en week-end avec des personnes adultes porteuses de déficience intellectuelle ou de troubles autistiques.
L’association accueille tout bénévole, jeune, étudiant, retraité ou actif, prêt à s’engager quelques heures dans ce service et à vivre ces temps de partage et d’amitiés. La joie et la fête sont au rendez-vous !

Quelles activités ? Celles que l’on a envie de proposer ou d’accompagner ! L’idée est de de « faire avec » et non « faire pour ». Quelle fierté alors pour ces jeunes de voir ce qu’ils ont créé et ce à quoi ils ont participé avec d’autres : faire des gâteaux ensemble, préparer un repas festif, aller au cinéma, faire des décorations sur porcelaine, une ballade dans les Puys, une création théâtrale et même un peu de camping ou de jardinage !

Le Projet de l’Arche à Clermont-Ferrand se construit avec tout un réseau d’amis et de bénévoles, avec des jeunes volontaires du service civique et bien sûr avec des professionnels qualifiés du monde du handicap.

A terme, l’Arche à Clermont souhaite ouvrirune boutique ou un «café des sourires» tenus par ces jeunes adultes fragilisés par leur handicap mais tellement capables d’accueil et d’amitié.

Hélène Laurichesse

Présidente de m'Arche en Chœur - Projet de l'Arche à Clermont-Ferrand